L'histoire des PESTAS

L’histoire de PESTAS commence en Amérique du Sud, et plus précisément en Équateur. En 1977, Rebeca et Mauricio Wild y fondent une école avec une idée pédagogique révolutionnaire.

Les élèves n’y étaient pas obligés de rester assis, ils n’étaient pas surveiller par un enseignant : ils n’avaient pas de place attribuée, ils n’étaient pas notés et il n’y avait pas de contrôle. En plus de cela, les enfants avaient un environnement particulièrement riche et des adultes sympathiques pour les accompagner et les soutenir. Les enfants y étaient libres de se déplacer, de choisir ce qu’ils voulaient faire, de jouer et d’apprendre, quand, comment et avec qui.

Cette école s’appelait le ‘Centro Experimental Pestalozzi’ mais elle était surnommé affectueusement la “Pesta”. Nous sommes donc déjà sur la piste de PESTAS!

Un garçon, qui est maintenant devenu un jeune homme, a fréquenté cette école il y a longtemps.

Ses parents travaillaient en tant que coopérants pour le développement en Équateur. Quand la famille est rentrée en Europe (Autriche), il a reçu un cadeau d’adieu de la part des enfants, fabriqué dans la menuiserie de la “Pesta”: c’étaient des petits rectangles en contreplaqué, peints de couleurs vives, des dominos utilisés par les grands et les petits de la “Pesta”.

De retour en Europe, notre jeune ami et sa famille déménage dans une ville où justement un atelier d’apprentissage avait été mis en place selon le modèle du «Centro expérimental Pestalozzi». 

Il était évident qu’il allait fréquenter cette école, semblable à celle qu’il avait connu. Les années ont passé, et le garçon est devenu un adolescent, et cet atelier d’apprentissage est maintenant devenu une véritable école alternative.

À un moment donné, l’idée est née de fabriquer de tels dominos également pour l’atelier d’apprentissage. Les écoliers ont eux-mêmes peint du contreplaqué avec tous les restes de peintures de leurs parents, et on m’a demandé de couper les dominos selon le modèle des “pestas” originaux. Etant charpentier, j’avais un petit atelier qui convenait parfaitement pour cela.

Il est vite apparu que ces petits éléments de construction cachaient un potentiel étonnant pour jouer, bricoler, découvrir, apprendre et s’amuser, et une véritable fièvre des dominos s’est développée dans l’école. 

Les enfants s'amusent avec les PESTAS

Par conséquent, j’ai très vite commencé à construire des dominos aussi pour mes amis, ma famille ainsi que des connaissances de l’école.

À chaque nouvelle production, les dominos étaient un peu plus développés, par moi-même et avant tout avec mes jeunes amis qui aimaient y jouer. Nous avons testé différentes proportions, différentes surfaces, différents systèmes et combinaisons de couleurs jusqu’à ce qu’un produit vraiment réfléchi et fini soit finalement créé.

Après un certain temps, j’ai décidé de produire ce produit pour un plus grand marché, et ce dont il avait besoin, c’était d’un nom. Et avec cela, ce petit cercle se referme, car avec le nom “PESTAS”, je veux rendre hommage à cette école spéciale en Équateur et à ses fondateurs, qui ont apporté tant de perspectives passionnantes dans ma vie.

Raconté par le développeur des PESTAS, Engelbert Stängl, Autriche

Plus d'infos sur nos PESTAS

Nos Boites